Nouveautés / Joker en streaming

Ajouté le 22 octobre 2019

Durée02:27

Diffusé sur

Ajouté dans26 playlist(s)



Les premières critiques de “Joker” avec Joaquim Phoenix sont tombées. Attention, probable chef-d’œuvre !

10/10 pour Forbes, Empire Magazine, Total Film. 4,5/5 pour The Hollywood Reporter ou encore le Los Angeles Times. La presse est dithyrambique : Joaquim Phoenix incarne le nouveau visage du Joker, et ça à l’air dingue !

Synopsis : 
Le film, qui relate une histoire originale inédite sur grand écran, se focalise sur la figure emblématique de l’ennemi juré de Batman. Il brosse le portrait d’Arthur Fleck (campé par Joaquim Phoenix), un homme sans concession méprisé par la société.

Après Cesar Romero, Jack Nicholson, Heath Ledger et Jared Leto, Joaquin Phoenix enfile à son tour le costume du Joker et le monde entier semble être sur la même longueur d’onde. 

Dirigé par Todd Philipps, l’acteur revient (avec 23 kilos en moins !) sur les origines du grand rival de Batman, et nous ferait (presque) oublier la performance du regretté Heath Ledger dans The Dark Knight de Christopher Nolan. Le média américain Indiewire écrit à ce sujet :

le « Joker » de Todd Phillips est incontestablement la réinvention la plus audacieuse du cinéma de super-héros depuis « The Dark Knight » ; un vrai film original dont on se souviendra comme l’un des blockbusters de studios les plus transgressifs du XXIe siècle .

Joaquim Phoenix et Todds Phillips

Présenté à la Mostra de Venise ce week-end, la presse a été totalement emballée par le film de Todd Phillips. Projeté ce samedi 31 août pour la première fois, le film a reçu une standing-ovation de 8 minutes ! Rien que ça, et ça en dit long !
« Sombre », « perturbant » et « violent » voilà les quelques commentaires de la presse à la sortie du film (qui a été certifié R-Rated, soit interdit aux moins de 17 ans aux États-Unis).

Car le cinéaste tente, avec ce nouvel opus, une approche assez inédite, pour nous compter l’histoire du antihéros le plus célèbre de DC Comics.  

L’histoire ? Elle se déroule en 1981, Arthur Fleck, un comédien tente de percer dans le milieu. Mais les nombreux échecs et les humiliations qu’il subit lui font renoncer à son humanité : il finit par hanter les ruelles de Gotham City et se métamorphose en criminel.

D’après les premières critiques des journalistes présents à la Mostra de Venise, (voir les notes en tête d’article) le film est une merveille et Joaquim Phoenix est époustouflant, certains affirment même qu’il s’agirait de son meilleur rôle

Voici d’ailleurs ce qu’il a pu livrer à propos de son approche du personnage lors de la conférence de presse organisée à la suite de la projection : 

Le principal intérêt que nous avions à faire ce film et s’approprier ce personnage c’était de faire les choses à notre manière. De mon côté, je ne me suis pas du tout inspiré des anciennes interprétations du Joker. Un peu comme si c’était notre propre création. La première des étapes a été de perdre du poids. Lorsque cela arrive, cela impacte directement votre psychologie et vous commencez vraiment à devenir fou. Surtout en perdant autant de poids en si peu de temps. Je voulais avoir la liberté de créer quelque chose qui n’était pas identifiable. C’est un personnage fictif donc je ne voulais pas qu’un psychiatre soit capable de l’identifier, de l’analyser. Tout au long du tournage, je sentais que chaque jour nous en apprenions un peu plus sur la personnalité du Joker.

Le film sortira en salle le 9 octobre en France et (perso) on trépigne déjà ! En attendant, la bande-annonce est ici, juste au dessus. Enjoy !