Vous aimez ? Partagez
V

Les figurants les plus nuls de nos films préférés


Dans la plupart des films, les figurants passent souvent inaperçus. Cependant, d’autres se démarquent assez bien, et ceci, de manière assez drôle. Cet article présente quelques-uns de ceux que vous auriez pu remarquer dans vos films préférés.

Où les repère-t-on  ?

Ces figurants « maladroits » se retrouvent pour la majorité dans des films très connus. On peut les identifier dans The day after tommorrow, The dark knight rises, Quantum of Solace, Die Hard 2, Willy wonka the chocolate factory et même dans un des épisodes de Star Wars. Peut-être que vous aussi vous avez pu remarquer un figurant maladroit dans un autre film.

Quelques-uns de leurs faux pas

De la même façon que certains des figurants se laissent distraire, d’autres en font plus qu’il n’en faut. Dans Star Wars (return of Jedi), on peut voir l’un des figurants, dans le rôle d’un extra-terrestre, qui n’arrivait pas à retrouver son moniteur, ce qui peut sembler assez bête. Un figurant de The day after tomorrow, lors d’une scène d’attaque ou tout le monde fuyait, était resté tout immobile au milieu de la panique. S’agissait-il peut-être d’une preuve de bravoure  ? On peut voir, dans le film Quantum of solace, un figurant qui balayait l’air. Bien qu’il fasse des mouvements de balayage, son balai était en l’air. Cela vient confirmer les propos de Roland Topor selon lesquels :

L’erreur comme le rire est humaine.


Sélectionné pour vous

Cinéma

En cette période de confinement, retrouvez 13 nouveaux longs métrages sur Videoty. Qu’il s’agisse d’un film récent ou bien d’un classique plus ancien, il en y a encore une fois pour tous les goûts. Attention, ces films ne sont disponibles que pendant un certain laps de temps. Comme on est sympas, on vous les a classés par ordre de disponibilité. Les Chaussons rouges - Michael Powell et Emeric Pressburger, 1948, 2h09 Victoria Page travaille comme danseuse dans une célèbre compagnie, celle de Boris Lermontov. Celui-ci aperçoit en elle le potentiel d’une très grande danseuse. Boris est très exigeant avec elle. Rapidement Victoria […]

Lire l'article
Cinéma

Non, on oubli aucune tranche d'âge, et on pense aux jeunes dès 9 ans avec ce nouveau programme de 5 court métrages d’animation. Un programme qui oscille entre humour, poésie, mélancolie, amour, et amitié ! Durée total du programme : environ 48 minutes.    Lost and found - 7 mins et 21s Et on commence par une mignonnerie. Lost and found c’est l’histoire d’un dinosaure en peluche qui risque sa vie pour sauver l’amour de sa vie. Un court-métrage d’animation émouvant sur l'amitié, l'amour et le sacrifice : jusqu'où aller pour sauver ses amis ?     None of that - 4mins et 10s Un gardien de musée découvre […]

Lire l'article
Cinéma

De l’animation, de l'animation et encore de l’animation ! Mais cette fois-ci c’est un programme à partir de 7 ans ! Au menu : un film sur "les relations familiales", un film sur la différence, un film sur l'amour, un film sur la mémoire, et un film sur les apparences. On vous prévient, encore un programme entre rire et larmes ! Durée du programme : environ 23 minutes.   Sales gosses - 2mins et 19s Un papa aigle à bout de nerf face aux piaillements incessants de ses petits fini par commettre l’irréparable. Parce que oui, les rapaces sont des oiseaux prédateurs et carnivores ! Un […]

Lire l'article
Cinéma

Les court-métrages c’est aussi et surtout la porte d’entrée dans le monde du cinéma. Et tous les plus grands réalisateurs s’y sont forcément frottés. Voici donc 5 court-métrages de 5 grands réalisateurs que vous connaissez certainement ! Attention programme pour les grands ados et adultes. Durée totale du programme : environ 51 minutes.    The Big Shave - 5mins et 11s Si on vous dit : Hugo Cabret, Les affranchis, Aviator, Gangs of New York, … ? Vous dites ? Martin Scorsese ! Lui-même. The Big Shave est un court métrage tourné sur pellicule couleur à New York en 1967. Il dure un peu plus de 5 minutes […]

Lire l'article
Cinéma

Les court-métrages, il y en a pour tous les âges, on le disait précédemment et cette fois-ci, toujours dans un soucis de n’oublier personne, on vous propose un programme dès 5 ans. Au menu : de l’animation, de la prise de vue réelle, de la couleur, du noir et blanc, et même du Pixar ! Comme pour le programme précédent, on le répète mais rien n’est pire que laisser un enfant seul devant un écran. Alors on vous le reprécise : n’hésitez pas à voir les films avec vos enfants et bien évidemment à discuter avec eux à la fin des films […]

Lire l'article