Vous aimez ? Partagez
V

L’autre moi, le nouveau court-métrage de Cyprien est une pépite


Cyprien signe son 10ème court-métrage intitulé « L’autre moi ». Sans conteste le meilleur film jamais écrit par le Youtubeur, cette jolie petite fable annonce peut-être l’arrivée discrète mais certaine des Youtubeurs dans le monde du cinéma…

Dix

Dix. C’est le nombre de films signés de la main de Cyprien, le (maintenant) deuxième Youtubeur le plus célèbre de l’hexagone. C’est également le nombre de films qu’il aura fallu attendre pour le voir passer avec succès derrière la caméra. Exit les pourtant talentueux Théodore Bonnet, Parasites, Raphaël & François Descraques et autres « potes » de Youtube venus épauler Cyprien dans ses réalisations. Pour la seconde fois (après Fais un voeu en 2018), Cyprien écrit ET réalise son court-métrage. Et cette fois-ci est sûrement la bonne…

Un autre niveau

Car disons le tout de suite, si on ne manque jamais les CM publiés par Cyprien, on ne les avait jamais envisagés jusqu’ici sous l’oeil du fan de cinéma. Souvent bien reçues par le (son) public, et toujours empruntées de très bons sentiments, les 9 réalisations précédentes de Cyprien Iov, pour la plupart honorables, étaient rarement à l’étroit sur Youtube. Oscillant entre le sketch allongé dans les cas les moins inspirés (Dessine-moi un Alien, La Cartouche…), et les vraies petites fables filmiques dans les meilleurs moments (La Science de l’Amour), aucune ne s’était encore affranchie de son (jeune) public et de son format. Et même avec la meilleur volonté du monde, difficile d’envisager un de ces formats courts recueillir les éloges critiques et publiques dans un festival tant l’univers semblait « typé » dans le maintenant célèbre « Youtube Game ». On était sur Youtube et on le savait. Cyprien (qui n’a jamais prétendu faire autre chose que des court-métrages à destination de Youtube) aussi.

L’autre cinéma

Même s’il ressemble à bien des égards aux précédentes réalisations du jeune Youtubeur, L’autre moi vient rompre avec cette dynamique sketch/youtube en réussissant là ou Fais un voeu ou Lunaire n’avaient pas passé ce cap : séduire et toucher au delà des 2 millions de fans, au delà des histoires très naïves chères aux 12-18 sur Youtube.
Techniquement, la réalisation est simple et propre, comme les précédents, et aucune surenchère filmique ou faute de goût n’est à déplorer (le court-métrage est soutenu financièrement par le CNC et son dispositif « CNC Talent« ).
Mais c’est du coté du scénario et de l’interprétation, souvent très justes, que le film fait mouche. Exit les grosses ficelles et les effets de manches en surnombre, souvent l’apanage des youtubeurs sur leur plateforme.
Même si on voit venir la fin de cette petite fable (slash) comédie romantique (slash) conte fantastique, on est charmé. Peut-être parce que cette fois-ci, la thématique du film touche en plein coeur Cyprien lui-même, et son histoire. Bien sûr tout n’est pas parfait, mais quand même… En ce soir de Cérémonie des César, on se laisse penser qu’enfin, un « autre » cinéma existe… sur internet.


Sélectionné pour vous

Cinéma

Les court-métrages, il y en a pour tous les âges, on le disait précédemment et cette fois-ci, toujours dans un soucis de n’oublier personne, on vous propose un programme dès 5 ans. Au menu : de l’animation, de la prise de vue réelle, de la couleur, du noir et blanc, et même du Pixar ! Comme pour le programme précédent, on le répète mais rien n’est pire que laisser un enfant seul devant un écran. Alors on vous le reprécise : n’hésitez pas à voir les films avec vos enfants et bien évidemment à discuter avec eux à la fin des films […]

Lire l'article
Cinéma

Des court-métrages, il en faut pour tous les âges. Et cette fois-ci, on pense aux tout petits avec ce programme de court métrages à visionner dès 3 ans ! N’hésitez pas à voir les films avec vos enfants et bien évidemment à discuter avec eux à la fin des films qu’ils viennent de voir. C’est important, ça permet de lever des interrogations ou de préciser les choses qu’on a pas compris, de mettre de mots sur les émotions que l’on a ressenti, mais aussi de travailler l’expression orale ou écrite (lâchez vous, on peut imaginer des tas d’activités) et peut être […]

Lire l'article
Cinéma

On vous propose de continuer le voyage au pays des court-métrages avec 5 nouveaux films. Attention cette fois-ci il s’agit plutôt d’une programmation pour les grands ados et les adultes : avec de l’animation, un documentaire, de la fiction, un acteur monument du cinéma français, de l’humour noir, mais on vous prévient pas mal de gravité voire même de dureté. Durée totale du programme : environ 74 minutes     La mort, père et fils - 13mins et 8s La mort, père et fils est un film d’animation tourné en quasi totalité en volume, les personnages sont des marionnettes en pâte à modeler à l’instar du […]

Lire l'article
Cinéma

La programmation de court-métrages continue ! Et aujourd’hui on vous propose une programmation pour tout public.  Les court-métrages présentés ici font partie de nos coup de coeur, qui font du bien au moral, qui réconfortent, qui font sourire et même parfois pleurer. Un programme très hétéroclite avec des films récents, d'autres plus anciens, de la comédie mais surtout beaucoup de poésie. Durée totale du programme : environ 59 minutes.   Foutaises - 7mins 13s Foutaises c’est le premier court métrage de Jean-Pierre Jeunet, réalisé en 1990, avec Dominique Caron (un de ses acteurs fétiches).  Foutaises c’est un peu un inventaire à la Prévert des choses que […]

Lire l'article
Cinéma

En ces temps de crise, il est important de pouvoir s’évader un peu tout en restant chez soi confiné. Nous avons donc sélectionné pour vous plusieurs court-métrages de qualité à voir seul ou en famille. Installez-vous confortablement et profitez!  Les court-métrages présentés ici font partie de nos coup de coeur, qui font du bien au moral, qui réconfortent, qui font sourire et même parfois pleurer. Voici une première sélection de 5 courts métrages plutôt pour les ados, à partir de 12 ans. Plusieurs thématiques sont abordées dans ces différentes oeuvres : les classes sociales, l’écologie, l’art, l’agriculture (ouais c’est pas sexy dit comme […]

Lire l'article