Vous aimez ? Partagez
V

5 nouveaux films disponibles tout l’été


5 films aux 5 styles différents sont disponibles sur la plateforme jusqu’au 30 septembre.

 

Les amours imaginaires

Les amours imaginaires réalisé en 2010 par Xavier Dolan, dépeint une odyssée complexe sur les relations amoureuses, l’amitié, le désir et la frustration. Dans ce second film, Xavier Dolan met en scène Marie (Monia Chokri) et Francis (Xavier Dolan) deux amis dandys célibataires et aventureux. Ils tombent tous les deux amoureux du même garçon, un jeune éphèbe, Nicolas (Niels Schneider) qui semble prendre plaisir au trouble qu’il suscite en eux. Cette rencontre va bouleverser les fondements d’une amitié et révéler à l’écran la manière dont chacun se met subitement à construire un monde, niant toute cohérence dans le sens prêté aux situations, pourvu que cela serve la certitude qu’un amour réciproque est en train de naître.

Les amours imaginaires (2010) en streaming légal en bas de cet article

Hana-Bi

Amateurs de cinéma japonais, réjouissez-vous : Hana-Bi est fait pour vous ! Il s’agit certainement de l’un des plus grands polars des années 90, réalisé en 1997 par l’illustre Takeshi Kitano. L’histoire : Nishi (Takeshi Kitano) est policier, son épouse est atteinte d’un cancer en phase terminale. Suite à une fusillade son partenaire, Horibe, devient paraplégique et un autre de ses collègues est tué. Nishi démissionne alors afin de commettre un casse pour rembourser d’importantes dettes contractées auprès des yakuzas et, finalement, chercher un sens à sa vie

Hana-Bi (1997) en streaming légal en bas de cet article

La fiancée du pirate

Comédie féroce, La fiancée du pirate de Nelly Kaplan met en scène la regrettée Bernadette Lafont en femme sauvage et rebelle incontrôlable aux mœurs très libres, qui se venge de la population d’un village qui la méprisait. Elle attise la convoitise des notables, vend chèrement ses charmes, et enregistre, à leur insu, leurs confessions les plus intimes…

La fiancée du pirate (1969) en streaming légal en bas de cet article

Le rayon vert

Le rayon vert d’Eric Rhomer, célèbre les doutes et les victoires quotidiennes d’une héroïne déterminée à devenir qui elle est : le jour où ses projets de vacances s’écroulent, Delphine (Marie Rivière) se laisse porter, au gré du hasard, entre Paris la Normandie et Biarritz, par des vacances qui se transforment en errance psychologique. Dans ce récit initiatique tourné en 16mm avec un petit budget et une équipe réduite, Rohmer renoue avec les codes de la Nouvelle Vague : improvisation des acteurs, plans séquences, décors naturalistes et dérive introspective.

Le rayon vert (1986) en streaming légal en bas de cet article

 

Symbol

Symbol est une comédie absurde japonaise d’Hitoshi Matsumoto réalisée en 2009. Ce film raconte l’histoire d’un japonais qui se réveille un beau jour, seul, dans une pièce immaculée de blanc, sans fenêtres, ni portes. Lorsqu’il appuie sur une protubérance en forme de pénis fixée sur au mur, une brosse à dents rose apparaît comme sortie de nulle part et enclenche une série d’événements vraiment étranges… Un film décalé, surréaliste et surprenant, en bref : un véritable OFNI, une expérience sensorielle et visuelle.

Symbol (2009) en streaming légal en bas de cet article


Sélectionné pour vous

Cinéma

En cette période de confinement, retrouvez 13 nouveaux longs métrages sur Videoty. Qu’il s’agisse d’un film récent ou bien d’un classique plus ancien, il en y a encore une fois pour tous les goûts. Attention, ces films ne sont disponibles que pendant un certain laps de temps. Comme on est sympas, on vous les a classés par ordre de disponibilité. Les Chaussons rouges - Michael Powell et Emeric Pressburger, 1948, 2h09 Victoria Page travaille comme danseuse dans une célèbre compagnie, celle de Boris Lermontov. Celui-ci aperçoit en elle le potentiel d’une très grande danseuse. Boris est très exigeant avec elle. Rapidement Victoria […]

Lire l'article
Cinéma

Non, on oubli aucune tranche d'âge, et on pense aux jeunes dès 9 ans avec ce nouveau programme de 5 court métrages d’animation. Un programme qui oscille entre humour, poésie, mélancolie, amour, et amitié ! Durée total du programme : environ 48 minutes.    Lost and found - 7 mins et 21s Et on commence par une mignonnerie. Lost and found c’est l’histoire d’un dinosaure en peluche qui risque sa vie pour sauver l’amour de sa vie. Un court-métrage d’animation émouvant sur l'amitié, l'amour et le sacrifice : jusqu'où aller pour sauver ses amis ?     None of that - 4mins et 10s Un gardien de musée découvre […]

Lire l'article
Cinéma

De l’animation, de l'animation et encore de l’animation ! Mais cette fois-ci c’est un programme à partir de 7 ans ! Au menu : un film sur "les relations familiales", un film sur la différence, un film sur l'amour, un film sur la mémoire, et un film sur les apparences. On vous prévient, encore un programme entre rire et larmes ! Durée du programme : environ 23 minutes.   Sales gosses - 2mins et 19s Un papa aigle à bout de nerf face aux piaillements incessants de ses petits fini par commettre l’irréparable. Parce que oui, les rapaces sont des oiseaux prédateurs et carnivores ! Un […]

Lire l'article
Cinéma

Les court-métrages c’est aussi et surtout la porte d’entrée dans le monde du cinéma. Et tous les plus grands réalisateurs s’y sont forcément frottés. Voici donc 5 court-métrages de 5 grands réalisateurs que vous connaissez certainement ! Attention programme pour les grands ados et adultes. Durée totale du programme : environ 51 minutes.    The Big Shave - 5mins et 11s Si on vous dit : Hugo Cabret, Les affranchis, Aviator, Gangs of New York, … ? Vous dites ? Martin Scorsese ! Lui-même. The Big Shave est un court métrage tourné sur pellicule couleur à New York en 1967. Il dure un peu plus de 5 minutes […]

Lire l'article
Cinéma

Les court-métrages, il y en a pour tous les âges, on le disait précédemment et cette fois-ci, toujours dans un soucis de n’oublier personne, on vous propose un programme dès 5 ans. Au menu : de l’animation, de la prise de vue réelle, de la couleur, du noir et blanc, et même du Pixar ! Comme pour le programme précédent, on le répète mais rien n’est pire que laisser un enfant seul devant un écran. Alors on vous le reprécise : n’hésitez pas à voir les films avec vos enfants et bien évidemment à discuter avec eux à la fin des films […]

Lire l'article