V

La lettre surréaliste de Trump à Erdogan


Donald Trump a envoyé une lettre surréaliste au président Turc, qui mène actuellement des attaques très controversée contre le peuple kurde.

 

(Donald Trump à Erdogan) Ne faites pas l’idiot !

Donald Trump a essayé de régler la crise kurde… à sa manière. D’après une journaliste de Fox News, il s’est en effet fendu d’une lettre surréaliste et très peu diplomatique destinée à Recep Tayyip Erdogan. Le président de la Turquie mène actuellement des opérations militaires au nord de la Syrie contre le peuple kurde, majoritairement condamnées par la communauté internationale. Le document a été authentifié par la Maison Blanche. On vous laisse apprécier la poésie et le sens de la diplomatie dont a une nouvelle fois fait preuve le président américain.

Cher M. Le Président,

Passons un bon accord ! Vous ne souhaitez pas être responsable du massacre de milliers de personnes, et je ne veux pas être responsable de la destruction de l’économie turque, ce que je ferais (si nécessaire). Je vous en ai déjà laissé voir un petit échantillon, rapport à l’histoire du Pasteur Brunson.

J’ai travaillé dur pour régler pas mal de vos problèmes. Ne faites pas faux bon au monde. Vous pouvez réaliser une bonne affaire. Le Général Mazloum veut négocier avec vous, et il veut faire des concessions qu’il n’aurait jamais voulu faire par le passé. Je vous met en copie confidentielle la lettre qu’il m’a envoyé. Je viens de la recevoir.

L’Histoire vous jugera d’un oeil favorable si vous agissez de façon juste et humaine. Elle vous considérera à jamais comme le diable si les choses se passent mal. Ne jouez pas au dur. Ne faites pas l’idiot !

Je vous appelle plus tard.